L’arrivée

Ali Mebtouche est chanteur et joueur de mandole kabyle. Il est arrivé à Lyon dans les années 1960, comme beaucoup de ses compatriotes, pour trouver du travail. C’est sur la « Place du pont » qu’il a retrouvé des parents, des voisins qui l’ont aidé à s’installer, à trouver un emploi. Pour Ali, la musique a joué un rôle quasi vital dans ces premières années loin du pays. Les hommes, seuls, se regroupaient le soir dans les cafés et trouvaient dans le jeu instrumental, dans l’interprétation collective des chansons populaires, une source de réconfort et de soutien précieux.

Avec quelques-uns de ses compagnons de soirée, Ali a monté le groupe Les Djurdjuras, du nom des montagnes de Kabylie, avec lequel il partait animer les fêtes, les mariages, les rencontres officielles de la communauté kabyle et avec lequel il a fait découvrir au public français les répertoires en langue berbère.

Musiques de la ville ordinaire / CMTRA Rhône Alpes