La valise de mon père - alimebtouche.com

La valise de mon père

Après l’indépendance de leur pays, beaucoup de jeunes Algériens qui ont cru en les promesses du FLN pour une vie meilleure, sont déçus par les méthodes de ce gouvernement qui veut instaurer l’arabisation forcée, une culture qui n’est pas la leur pour beaucoup d’entre eux. Alors ils préfèrent prendre le chemin de l’exil pour émigrer dans le pays de leur ancien colonisateur, comme leurs pères qui leur avaient fait miroiter depuis leur plus jeune âge ce pays de cocagne…

« Qui êtiez vous avant votre arrivée en France ? »

« Je vivais en Kabylie dans mon village natal que je n’avais jamais quitté. Pendant la guerre d’Algérie, j’avais été scolarisé deux ans… »

Ali Mebtouche est né à Aït Aïssa Mimoun, à Tigzirt-sur-mer, en Algérie. Scolarisé par les soldats français pendant la guerre d’Algérie, de l’âge de treize ans à l’âge de quinze ans, il a émigré en France à l’âge de dix-neuf ans. En France, l’auteur a suivi des cours de français organisés par une association après sa journée de travail en usine.

Panier de commande
La valise de mon père21,50
-
+
Sous-total
21,50
Total
21,50
Continuer vos achats
1